5 stars are Ophélie Pellicer’s best friend

alt“Je veux devenir marchande de rêve“, voici la raison pour laquelle, Ophélie Pellicer choisit d’intégrer la Spécialisation en Master «Management du Luxe» de Vatel Paris après 4 années d’études à l’école de Lyon. Elle nous raconte sa rentrée.

 


Ophélie Pellicer, étudiante de la Spécialisation Management du Luxe à Vatel Paris: «je veux devenir marchande de rêve»

altIl est 8h, Paris est déjà éveillé depuis longtemps et Ophélie Pellicer prête à répondre à nos questions. Après 4 années à l’école Vatel de Lyon, Ophélie a choisi d’effectuer sa 5e et dernière année d’études en Spécialisation Master «Management du Luxe» à l’école Vatel de Paris. Elle nous livre ses premières impressions et nous raconte les raisons qui l’ont poussée à choisir cette spécialisation.

Bonjour Ophélie, dans quels établissements et départements avez-vous réalisé vos derniers stages?

J’ai eu le privilège d’intégrer l’équipe du Gavroche à Londres, le 1er restaurant du Royaume Uni à décrocher une, deux puis trois étoiles au guide Michelin. En deuxième année, j’ai occupé le poste d’Assistante Gouvernante au Château du Lac, un hôtel 5 étoiles en Belgique.

Ont-ils eu une influence sur votre choix de spécialisation?

Bien sûr! Non seulement mes stages mais aussi mes emplois saisonniers où j’ai eu la chance d’évoluer dans des établissements de renom : Le Caro de Lyon et La Suite en Belgique. J’y ai découvert l’univers du luxe dans lequel savoir-être et savoir-vivre prennent une toute autre dimension.

Lorsqu’en 4e année, la direction des études de Lyon est venue nous présenter les 9 Specialisations en Master et les écoles qui les proposaient, celle de Paris est apparue pour moi comme une évidence.

Et qu’est ce qui vous plaît tant dans ce secteur?

J’aime l’idée de faire vivre des émotions, des expériences inoubliables aux clients. L’hôtellerie de Luxe est pour moi un marchand de rêves. Nous devons créer un rapport humain privilégié avec les clients afin d'adapter ce rêve aux profils et aux spécificités culturelles de chacun.

Avez-vous déjà une idée du stage de fin d’études que vous souhaiteriez réaliser?

Je souhaiterais travailler dans le département Marketing-Communication d’un boutique-hôtel Luxe à Paris ou à l’international, au Canada par exemple. J’ai hâte de pouvoir partager mes idées et de les confronter à la réalité.

Pouvez-vous nous présenter la Spécialisation Master «Management du Luxe»?

Cette spécialisation repose sur 5 modules de management: finance, marketing, ressources humaines, opérationnel et anglais. Nous bénéficierons pendant toute l’année d’interventions de professionnels de l’hôtellerie de luxe, qui viendront nous faire part de leurs expertises sur des thématiques diverses. Comme par exemple, «les investissements et la stratégie de développement des entreprise du Luxe».

Parallèlement, nous travaillons en binôme à la création d’un produit ou d’un service de luxe que nous présenterons à la fin de l’année devant un jury de professionnels. En complément, nous effectuerons plusieurs visites d’établissements 5 étoiles et Palaces. Paris, en cela est LA ville où cette Spécialisation prend tout son sens.

Nous avons d’ailleurs été récemment accueillis par les principaux responsables du Shangri-La. Ils nous ont présenté leurs départements et nous ont laissé entrevoir des perspectives de carrière dans leur groupe.

Quelles sont vos premières impressions après 1 mois à Vatel Paris?

Le fait d’intégrer cette nouvelle spécialisation était à la fois inquiétant mais tout aussi excitant. J’ai choisi d’avoir confiance en l’équipe Vatel qui m’accompagne et me conseille dans mon projet professionnel depuis bientôt 5 années. La réalité est au delà de mes espérances!

Vous êtes entourées d’étudiants Vatel de Paris, Nîmes et même d’une étudiante de Maurice, comment est l’ambiance?

Studieuse! (rire)

Pour en savoir + sur la visite des étudiants au Shangri-La, c’est ici.