Entre passionnés, on se comprend

altSi vous aussi, comme Grégoire de Drouas, vous êtes volontaire, curieux, challenger et déterminé, alors vous allez adorer son témoignage. Il vous raconte tout: son entrée à Vatel, son stage au Park Hyatt Paris Vendôme***** et ses perspectives d’avenir.

 


Témoignage de Grégoire de Drouas, étudiant Vatel

altLycéens, étudiants de Vatel ou d’ailleurs, c’est à vous que s’adresse aujourd’hui Gregoire de Drouas. C’est à vous qu’il raconte son histoire, son stage au Park Hyatt Paris Vendôme et ses perspectives d’avenir. Régalez-vous, sa détermination est belle et ses conseils précieux.

Bien avant de commencer ses études à l’école Vatel de Nîmes, Gregoire de Drouas, Eurasien (mère Singapourienne et père français) savait qu’il s’orienterait dans l’hôtellerie internationale. Restait à trouver une formation en adéquation avec sa personnalité, alliant théorie, pratique et diplôme reconnu. A Vatel, il a trouvé son or.

«Mes origines m’ont rendu dès mon enfance très ouvert à la diversité du monde d’aujourd’hui. Dès l’âge de 7 ans, je me suis retrouvé sur l’île de Guam (USA), qui vit essentiellement de l’industrie du tourisme. Cinq années plus tard, j’ai poursuivi mes études secondaires en Malaisie, dans une école américaine où j’ai obtenu mon Diplôme International Baccalauréat (IB), anglais première langue. J’ai dû par la suite effectuer mes deux ans de service militaire à Singapour, où j’ai pratiqué un peu mon mandarin. Pour le choix de mes études post-bac, l’enseignement Vatel en «International Hotel Management» correspondait donc parfaitement à mon plan de carrière et à ma personnalité.

A la fin des mes cinq premiers mois d’études à l’école Vatel de Nîmes, j’ai eu la chance d’effectuer mon stage au Park Hyatt Paris-Vendome, au service Food & Beverage.

Le challenge était d’appréhender la vie de palace parisien et ses codes de comportements bien spécifiques : du personnel de haut niveau au service d’une clientèle exigeante. Très vite j’ai donc fait face à la réalité et j’ai rapidement accepté des journées de huit à onze heures. C’est là, en me dépassant au maximum, que j’ai réalisé tout le potentiel que j’avais en moi. Je crois profondément que travail et persévérance, mènent au succès. Ce fut un long parcours, rempli d’émotions et de valeurs partagées dans le contact de chaque client.

Il est certain que j’ai fait un bon bout de chemin depuis ma première semaine de pratique au Provençal, au début de mes études à Nîmes. Pourtant, il me reste encore beaucoup à apprendre. Mais si je devais donner 3 conseils à tout étudiant voulant se lancer dans cette industrie, ce serait ceux-ci:

1) Il faut aimer le contact avec la clientèle et s’assurer que celle-ci quitte votre établissement avec le sourire, en ayant l’intention de revenir le moment voulu. Pour cela il faut que tout le personnel soit de bonne humeur et satisfait du travail bien fait. Et cela commence par soi. Si vous avez cela dans les veines, vous serez un jour directeur général d’hôtel, avec à votre tour une équipe à former et à motiver.

2) Les meilleures expériences sont vécues durant les moments les plus difficiles. C’est là qu’apparaissent vos points faibles, mais vous en ressortirez enrichi, et plus sûr de vous. Tel est le but du stage.

3) N’oubliez pas ceux qui vous ont formé, et remerciez les à plusieurs reprises, chose qu’on ne fait jamais assez. Soyez modestes dans chaque tâche qui vous est confiée, qu’elle qu’en soit l’importance. Saisissez chaque instant pour apprendre quelque chose, chaque rencontre avec quelqu’un qui pourra vous apporter son expérience.

Ce premier stage m’a permis d’acquérir une véritable expérience du terrain, tout en me confortant dans le choix de mes études. Le label « Vatel » offre beaucoup de possibilités de carrières, chose que j’ai constatée dans mes recherches de stage. Je tiens d’ailleurs à remercier tout particulièrement Mme Patricia Esbrayat – Cnockaert, responsable des stages, pour l’aide et la confiance apportées durant mes démarches.

Comme j’ai exceptionnellement effectué mon premier stage à Paris en F&B, mon souhait est aujourd’hui de compléter ce parcours avec une expérience en réception/relations clientèles dans une capitale asiatique où l’hospitalité est un art. Au delà de mes études, je vise dès à présent un “Management Training Program” en Juillet 2014, afin de me spécialiser dans un domaine qui correspond à mon caractère et à mon expérience déjà acquise.

Nous sommes le 16 mai 2013 et à l’heure où nous écrivons ces lignes, nous sommes heureux d’apprendre que Grégoire vient de signer sa convention de stage pour intégrer le service Guest Relations du Grand Hyatt Singapour du 02 septembre 2013 au 24 janvier 2014.

***

NDLR: en 1re année, les étudiants Vatel effectuent leur stage en français dans le sud de la France. Il a donc été tout à fait exceptionnel pour Patricia Esbrayat - Cnockaert, Responsable de la Centrale de Stages Vatel d’accepter que Grégoire effectue son stage à Paris. «A personne exceptionnelle, challenge exceptionnel!» déclare-t-elle.

***